Inde JP 423Non !, les rues de St Rambert ne sont pas encore parcourues par des bovins squelettiques ou des porcins affamés en quête de poubelles à éventrer pour tanter de combler leurs maigres estomacs (certains canidés locaux s'en chargent très bien, malgré une décision municipale !). Cela risque néanmoins de se produire dans un avenir relativement proche si les ordures ménagères continuent de s'entasser dans certains quartiers de la ville.

Il y a une quinzaine de jours, les riverains d'une rue rambertoise, et les habitants d'un lotissement adjacent à cette rue, ont eu la désagréable surprise de constater que leurs conteneurs poubelle avaient disparu. Certains ont  d'abord cru à ce qu'il convient d'appeler une farce de la part de quelques potaches à qui les journées d'école manquent déjà en ces débuts de vacances scolaires... Pas de traces de carbonisation non plus !

Certains ont voulu interroger les services du SIRCTOM. On leur conseillait de voir avec leur municipalité. Les services de la Mairie de St Rambert renvoyait les interlocuteurs sur le SIRCTOM. Chacun appliquant à la lettre le règlement du célèbre jeu "C'est pas moi, c'est l'autre !". Certains, plus zélés encore ont sollicité un rendez-vous pour entretien avec Monsieur le Maire. Le délai d'attente serait d'environ 3 mois... Eh oui ! c'est comme ça avec les spécialistes... 

Enfin, en ce début de semaine 30 sur l'agenda, des conteneurs poubelle ont réinstallés à leur emplacement initial. Les riverains ébahis ont tôt fait de les remplir. Enfin ils pouvaient se séparer de divers déchêts qui attiraient de plus en plus de mouches dans le quartier.

Mais, car il y a un MAIS, ce jeudi matin 24 Juillet, aucun camion du SIRCTOM n'est passé dans cette rue et dans le lotissement voisin.

S'agit-il là d'un mouvement quelconque comme on a pu en voir à Naples, à Marseille, en ce moment sur l'ile tunisienne de Djerba, et d'autres sites encore?

Ou bien s'agit-il simplement, mais malheureusement d'un conflit entre notre nouvel édile et le SIRCTOM ?

Bras de fer ou pas, qui paie encore une fois les différends de ces élus dignes de figurer dans un épisode de Clochemerle.

Les réunions de quartiers ont-elles servi à quelque chose, la période de vacances permet-elle d'oublier les administrés, que sont devenus les conseils, les "yaka- focon" si souvent répétés avec des airs de donneur de leçons ?

N'existe-t-il pas une commission chargée de l'environnement, du cadre de vie et de la sécurité ?

 

A bientôt pour d'autres infos...

Poubelles St Rambert 003

Poubelles St Rambert 004